AMÉLIOREZ VOS FINANCES
 
Vous êtes ici: Articles Finance > Hypothèque et crédit immobilier > Choisir entre une hypothèque à taux fixe ou variable

Choisir entre une hypothèque à taux fixe ou variable

Prêt hypothécaire à taux fixe ou variable Quelle est la meilleure option entre le taux hypothécaire fixe et le taux hypothécaire variable ? La réponse n'a rien de scientifique au moment de faire le choix, car on ne peut prévoir avec certitude si les taux d'intérêts vont monter ou descendre. Votre décision repose sur votre approche par rapport au risque et sur la flexibilité de votre budget. Voyons d'abord ce qui les diffère.

Hypothèque à taux fixe

Un taux fixe signifie que le taux d'intérêt demeure le même tout au long du terme. Cela vous permet d'avoir le même paiement mensuel au même taux d'intérêt sur une courte ou longue période variant de 6 mois à 25 ans. Ce taux est suggéré pour les individus ayant une aversion au risque et qui désirent approcher leur prêt hypothécaire avec prudence, basé sur un budget fixe et sur une période déterminée. Si vous préférez garder vos paiements constants et conserver le même taux d'intérêt pour éviter tout changement à votre budget, le mieux serait d'opter pour le taux fixe.

Hypothèque à taux variable

Le taux variable pour sa part fluctue en fonction du taux directeur de votre pays, soit en fonction du taux d'escompte de la Banque du Canada, de l'Euribor pour les pays de l'Union européenne, du taux de la Réserve fédérale aux États-Unis, du Libor pour la Grande-Bretagne, etc. Ces taux reflètent les conditions du marché. Le taux d'intérêt variable de votre hypothèque est composé du taux directeur et d'une marge ajoutée par la banque. Par exemple, un taux variable pourrait être le taux directeur + 1%, et le terme se renouvelle annuellement.

Un propriétaire qui choisit le taux variable espère évidemment une diminution prochaine du taux directeur pour profiter d'une baisse du taux hypothécaire, alors que ceux qui ont un taux fixe garderont le même taux. Mais ce principe marche dans les deux sens car le taux hypothécaire peut aussi bien grimper suite à une hausse du taux de la Banque centrale. C'est un taux fait pour les gens n'ayant pas peur du risque et qui possède une certaine flexibilité au niveau de leur budget.

Dérivés du taux variable

Toutefois, les banques offrent souvent l'option de fixer les mensualités avec un taux variable. Dans ce cas, si le taux fluctue, c'est la proportion du paiement d'intérêt et de capital qui fluctue à l'intérieur même des mensualités, et l'amortissement change en conséquence. La somme total des paiements d'intérêts augmente ou diminue en fonction des fluctuations du taux directeur, mais non le paiement mensuel.

Il existe également une option d'aller chercher un taux variable avec plafond moyennant une prime à la banque. De cette façon, l'emprunteur paie pour se sécuriser d'une hausse du taux directeur qui ne pourrait se permettre en établissant une limite de son propre taux d'intérêt. Le taux hypothécaire peut toujours augmenter mais ne dépassera jamais le plafond établi. C'est une option du taux variable qui pourrait satisfaire un emprunteur normalement attiré vers le taux fixe.

Taux fixe vs taux variable dans le passé

Personne ne peut prédire avec certitude les fluctuations futures du taux directeur, bien que plusieurs mettent beaucoup d'effort et d'énergie à y parvenir. Si on prend exemple sur les années passées, ceux qui ont choisis un taux variable dans les années 1980 ont évidemment perdu lorsque le taux s'est mis à grimper sans précédent, et ceux qui ont choisis un taux fixe juste avant la crise du crédit de 2007 n'ont jamais pu profiter du taux le plus bas jamais enregistré. Ce sont des exemples où la fluctuation des taux d'intérêt n'était pas prévisible.

Cependant, on peut conclure sur une généralité. Historiquement, ceux qui ont opté pour un taux variable ont gagné la plupart du temps. Les recherches de Dr. Moshe Milevsky de l'Université de York ont démontré que de 1950 à 2007, il était préférable environ 90% du temps de choisir un taux variable. Par la suite, au cours de la crise de crédit où le taux directeur n'aura jamais été aussi bas, il est difficile de croire que bloquer le taux avec un taux fixe serait une erreur.

Quel prêt hypothécaire choisir ?

Le profil et le budget de l'emprunteur détermine le type de taux qu'il doit adopter. Le choix de départ n'est pas irréversible, mais changer de taux implique une pénalité. Même chose si vous avez opté pour un prêt fermé au lieu d'un prêt ouvert. Il faut faire attention de ne pas précipiter un changement suite à une fluctuation prononcée du taux directeur, car souvent la pénalité s'avère plus élevée que l'économie possible en changeant de taux. Mais si au début de l'hypothèque vous devez prendre une décision par rapport au taux, le passé a démontré qu'il a été préférable d'opter pour un taux variable, si le budget le permet.

 
 
 
Faire un lien vers notre site | Liens | Politique de confidentialité | Avertissement | Remerciements | Youtube | RSS
Visitez Crédit Finance + pour apprendre en ligne comment améliorer vos finances! Bienvenue aux visiteurs du Québec (Canada) et de la France.
Copyright 2008-2019 creditfinanceplus.com. Tous droits réservés.