AMÉLIOREZ VOS FINANCES
 
Vous êtes ici: Articles Finance > Hypothèque et crédit immobilier > Choisir entre un prêt hypothécaire ouvert ou fermé

Choisir entre un prêt hypothécaire ouvert ou fermé

Prêt hypothécaire ouvert ou fermé Avec une hypothèque, ou la plupart des autres prêts, on peut choisir un type de prêt ouvert ou fermé. Voici ce qui définit ces deux types de prêt et ce qui les caractérisent.

Prêt hypothécaire fermé

Un prêt fermé implique normalement un taux d'intérêt plus faible que le prêt ouvert et un long terme qui peut s'étendre jusqu'à 25-30 ans. Ce qui le caractérise, outre sa popularité à cause de son plus bas taux d'intérêt, est la pénalité financière si une personne rembourse un montant supplémentaire sur la balance. Il s'agit d'un prêt recherché par ceux qui ont un budget fixe et qui ne prévoient pas une hausse substantielle de leur revenu.

Prêt hypothécaire ouvert

Un prêt ouvert, pour sa part, possède un terme plus court et inclut un taux d'intérêt plus élevé. L'avantage de ce dernier pour l'emprunteur est qu'il est en mesure de rembourser le prêt en tout temps, en tout ou en partie, sans pénalité. Il est idéal pour ceux qui prévoient vendre leur maison ou qui attendent une entrée financière importante à court terme.

Quel hypothèque choisir ?

Le choix devient évident si on ne croit pas être en mesure d'appliquer des versements supplémentaires sur le prêt hypothécaire et qu'on veut profiter du taux d'intérêt moins élevé avec le prêt fermé. Le défi dans ce cas est plutôt de choisir entre un court terme ou un long terme.

En effet, vous allez probablement bénéficier d'une augmentation de vos revenus éventuellement, à moyen et long terme. Dès lors, il sera possible de rembourser davantage votre hypothèque. Il est donc bénéfique d'évaluer quand cela pourrait arriver et choisir un terme en conséquence, pour éviter de payer inutilement des pénalités une fois le temps venu.

Vous pouvez avoir des événements imprévus en cours de route, tel un héritage, et à ce moment vous allez désirer repayer partiellement le prêt pour économiser en intérêt, mais une pénalité s'impose avec le prêt fermé. Cette pénalité risque d'être plus élevée que vos économies en intérêt avec la baisse de la balance hypothécaire pour le restant du terme. Si la pénalité est plus élevée, il n'en vaudra pas la peine et il sera préférable d'attendre le renouvellement, à la fin du terme, pour effectuer les modifications.

Il en est de même si vous désirez changer les termes et conditions de votre prêt lors d'une fluctuation des taux d'intérêts afin de transférer pour un taux fixe ou un taux variable, si ce changement vous permets de payer moins d'intérêt pour le restant du terme que le coût en pénalité.

Dans un contexte où un propriétaire compte vendre sa maison à court terme, la question ne se pose pas et elle doit opter pour un prêt ouvert. Cependant, si l'emprunteur choisit un prêt ouvert car il prévoit rembourser en partie le prêt, sans payer la balance au complet, le défi est de calculer si les intérêts sauvés avec les remboursements supplémentaires sont plus élevés que l'économie d'intérêt possible avec le plus faible taux d'intérêt offert par le prêt fermé.

Le choix de la bonne hypothèque

Le choix du bon prêt exige une analyze des taux d'intérêt et de ses autres frais; tout se compare car tout se convertit en valeurs quantitatives. Le prêt ouvert, le prêt fermé, les pénalités... il est important de bien faire les calculs avant de précipiter nos gestes, car on est souvent porté à agir émotionnellement et on oublie de comparer réellement les coûts d'intérêts et les autres charges. L'objectif final est bien d'investir autant que possible vos économies dans le capital de votre hypothèque.

 
 
 
Faire un lien vers notre site | Liens | Politique de confidentialité | Avertissement | Remerciements | Youtube | RSS
Visitez Crédit Finance + pour apprendre en ligne comment améliorer vos finances! Bienvenue aux visiteurs du Québec (Canada) et de la France.
Copyright 2008-2019 creditfinanceplus.com. Tous droits réservés.